Témoignage du père Benoît Moradei, curé de la paroisse d’Hyères